À propos de l'auteure

À propos de l'auteure

Derrière ce blog, derrière ces mots, il y a un nom : Jeanny (à prononcer jany) est le prénom qu’il m’a été donné, mais tu peux m’appeler Jay. Le Carnet de Jay est la plateforme sur laquelle la vie, l’amour pour l’écriture et la créativité s’associent pour t’aider et t’encourager à changer le monde autour de toi.
illustration de l'article de Jay sur The Wait

Jay à la rédac: The Wait

Un livre qui m’a beaucoup marquée en 2018 : The Wait, de Devon Franklin et Meagan Good, publié en septembre 2015. Il m’a été recommandé en 2018 par une amie qui se reconnaîtra forcément (girl, you’re the best !)

Pourquoi le livre a-t-il eu tant de succès ? Tout a commencé avec l’histoire du couple de Meagan Good et Devon Franklin qui ont tous les deux choisi de se préserver jusqu’à leur mariage. Contrairement à ce que je craignais, The Wait n’est pas un guide sur « Comment se préserver ? » mais traite plutôt de la manière dont ce choix impacte énormément notre manière d’appréhender les choses dans notre vie personnelle et de la discipline qui en découle.

Dans leur bouquin, Meagan et Devon nous expliquent qu’avant même de se fréquenter, ils travaillaient déjà dans le même milieu professionnel, à savoir le cinéma et la production. Ils avaient déjà eu des relations amoureuses par le passé, mais avaient décidé individuellement de ne plus répéter les mêmes schémas aussi bien dans leur vie sentimentale que dans leur vie personnelle respectives. Alors quand ils ont commencé à se fréquenter, ils connaissaient leurs intentions, ils savaient d’ores et déjà quel chemin ils souhaitaient prendre. Je vais vous dire ce qui a fait de ce livre l’un des meilleurs que j’ai pu lire durant l’année 2018.

Mr et Mrs Franklin avaient décidé de changer leurs vies, de changer intérieurement et dans le livre, ils ne parlent pas uniquement de leur couple, ils parlent aussi directement aux lecteurs/trices.

Les éléments qui m’ont le plus marqués dans ce livre :

  • L’importance de traiter ses blessures intérieures. Car ce sont celles qui sont les plus enfouies et qui influencent le plus notre attitude non seulement envers les autres, mais également avec nous-même.

 

  • Prendre du temps pour soi. Il y a une multitude de choses à faire dans ce monde, mais toi, que voudrais-tu faire ? Quelle est cette chose qui t’a toujours tenu à cœur de faire ? Visiter tel pays, faire un saut en parachute, acquérir une discipline dans un domaine particulier (gestion de budget, perte de poids, maîtrise d’un instrument), lancer un projet repoussé depuis longtemps (un livre, un business, vivre pleinement de sa passion, poursuivre la carrière de tes rêves).

Je te partage uniquement ces deux points, car ce sont ceux que j’avais personnellement besoin de lire à cette période de ma vie et qui m’ont énormément aidée à être en phase avec moi-même (en plus de Dieu… Base !). Je n’ai réellement retenu que l’aspect pratique du livre et le reste est tout aussi bon à prendre selon la phase dans laquelle chacun se trouve.

Si je pouvais résumer ce livre en une phrase, ce serait la suivante : à partir du moment où le choix de changer de vie se fait dans le cœur, la discipline et le travail intérieur suivent.

PS : j’ai lu le livre en version originale, malheureusement il n’existe en français. Pour ceux qui sont des US comme moi, vous pouvez vous le procurer sur Amazon (aka the place to be).

Si vous l’avez déjà lu, j’aimerais bien connaître vos avis dessus, n’hésitez pas.

D’ici là, see you I when see you!

– À l’encre de Jay

Partage cette lettre!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.